Seigneurs de la guerre, intervention, et consolidation d’État : une typologie des ordres politiques des États faibles et faillis

Security Studies, Volume 25, n°1, 2016

La pérennité de formes de gouvernance alternatives montre les incohérences et limites de la construction d’État contemporain et des stratégies de contre-insurrection.

Malgré le soutien apporté aux États faillis ces vingt dernières années, beaucoup d’États manifestent encore une faiblesse endémique à l’échelle internationale. Une intervention extérieure mène souvent à l’instabilité politique, échoue dans la consolidation étatique et ne permet pas de renforcer des liens déjà fragilisés. Cet article établit une typologie des ordres politiques en présentant différents degrés de consolidation étatique et fournit une base pour d’autres analyses comparatives. Grâce à une recherche de terrain en Afghanistan, il démontre pourquoi la consolidation ou construction d’État selon le modèle occidental reste peu probable suite à une intervention.

Auteur :

Romain Malejacq

Romain Malejacq est Assistant Professor au Centre for International Conflict Analysis and Management […]