Table ronde

Légalité et légitimité des institutions étatiques : stratégie des acteurs

4 novembre, 10h00 – Auditorium de la Mairie de Paris

Par manque de capacité ou de volonté, l’Etat ne répond pas toujours aux attentes minimales des populations (assurer leur sécurité physique, redistribuer des ressources et rendre la justice).

Certains groupes armés, en assurant l’exercice de prérogatives régaliennes, acquièrent en période de guerre une légitimité auprès des populations (Libye, Sahel). Le rejet de l’appareil d’Etat est en outre alimenté par les pratiques de ses représentants qui cherchent à préserver leurs privilèges et/ou à accumuler des ressources matérielles dans un espace politique où ils sont de plus en plus contestés (Gabon, Pakistan, Côte d’Ivoire, Haïti).

Auditorium de la Mairie de Paris

Discutant :

Dr Alexandra de HOOP SCHEFFER

Dr Alexandra de HOOP SCHEFFER

Directrice du bureau de Paris
German Marshall Fund of the United States (GMFUS)

Alexandra de Hoop Scheffer est une politologue spécialiste de la politique étrangère américaine diplômée de Sciences Po et du King’s College London. Elle est directrice du
Guerre&politique – Dossier de presse | 28/10/2016 29
bureau de Paris du German Marshall Fund of the US. Chargée de mission pour le Ministère des affaires étrangères (2009-2011), elle effectua aussi des consultations régulières pour le ministère de la défense sur la politique étrangère américaine et les questions de reconstruction post-conflit. Elle est corédactrice en chef de la revue Politiques Américaines.

Intervenants

Dr Axel AUGE

Dr Axel AUGE

Maître de conférences
Centre de recherches des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan

Axel Augé est maître de conférences à l’université de Rennes 2 et détaché aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, membre du Centre de recherches des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (Crec Saint-Cyr) et du Centre interdisciplinaire d’analyse des processus humains et sociaux (CIAPHS, Rennes 2), EA 2241. Ses recherches portent principalement sur la professionnalisation des officiers (en particulier le concept de culture et d’identité professionnelle) et sur une sociologie des acteurs et des organisations militaires en Afrique.
Responsable du programme de recherche « Violences et Société » au sein du centre interdisciplinaire d’analyse des processus humains et sociaux (CIAPHS, Rennes 2), EA 2241 (depuis 2008), il a mené plusieurs recherches pour le compte du ministère de la Défense.
Pour le projet, Axel Augé travaille sur la question du processus de reconversion du capital guerrier dans les dispositifs politiques à travers l’exemple du Gabon.

Dr Aline LEBOEUF

Dr Aline LEBOEUF

Chercheur
Institut français des relations internationales (IFRI)

Aline Leboeuf est chercheur à l’Institut français des relations internationales (Ifri) depuis 2003 et docteur en science politique de l’université Paris 1. Elle mène des recherches sur la sécurité et le développement, les situations de post-conflit en Afrique de l’Ouest (particulièrement la Sierra Leone), la prospective (concept de conflits fluides) et la gouvernance globale de la santé (gestion globale de la grippe aviaire, approche ‘One Health’).
Dans le cadre du projet, elle s’intéresse à la réforme du secteur de sécurité (RSS) et la protection des civils (y compris la sécurité des expatriés) à partir des cas de la Sierra Leone et de la Côte d’Ivoire.

Dr Raphaël ROSSIGNOL

Dr Raphaël ROSSIGNOL

Chercheur associé
Centre d’études de la Chine moderne et contemporaine (CECMC-EHESS)

Raphaël Rossignol est docteur du Centre d’Études de la Chine Moderne et Contemporaine à l’EHESS. Il étudie les relations et la compétition entre la Chine et les puissances occidentales en Afrique subsaharienne sous les angles économiques, politiques, et stratégiques. Il privilégie une approche par les réseaux politiques et industriels et leur influence dans les problématiques sécuritaires du continent.
Ses recherches pour le projet portent sur la corrélation entre les groupes de soutien au pouvoir et les institutions à partir du cas d’Haïti.

Patrick HAIMZADEH

Patrick HAIMZADEH

Consultant (expert de la Libye)

Patrick Haimzadeh est chercheur indépendant et spécialiste de la Libye où il a été en poste diplomatique de 2001 à 2004. Ancien lieutenant-colonel de l‘armée de l’air, il a servi dans de nombreux pays arabes ainsi qu’aux Nations-Unies en tant que coopérant, analyste ou négociateur dans des contextes de crise. En 2011, il a publié un livre, "Au coeur de la Libye de Kadhafi."

Dr Salma BELAALA

Senior Research Fellow Marie Curie
Université de Warwick

Salma Belaala est chercheur à l’Université de Warwick. Elle bénéficie d’un financement Marie Curie Senior au sujet de l’approche sociétale de la prévention de la radicalisation violente en Europe. Titulaire d’un doctorat en science politique de Sciences Po, Paris, elle a réalisé ses recherches sur les micro-fondations du jihadisme en Algérie et au Maroc. Expert Senior auprès de l’Union européenne, elle a dirigé le Programme UE de prévention de la radicalisation au Maghreb et au Sahel.