La réforme du secteur de sécurité à l’ivoirienne

Publié dans les Etudes IFRI, mars 2016

Pour éviter mutineries et coups d’État, tout en assurant la sécurité du territoire ivoirien, le président Ouattara tente de reprendre le contrôle de son secteur de sécurité en le réformant.

Si la situation sécuritaire en Côte d’Ivoire s’est beaucoup améliorée depuis 2011, des incidents ponctuels et le potentiel de déstabilisation justifient la réforme du secteur de sécurité (RSS) mise en œuvre par le président Ouattara et pérennisée par la création du Conseil National de Sécurité. Reste à améliorer les relations entre les différentes forces de sécurité et surtout à réformer l’armée pour réduire le rôle des comzones qui existent toujours, même si les plus influents ont été en partie marginalisés. Après avoir présenté les progrès de la RSS officielle, l’étude explique quels sont les problèmes de fond du secteur de sécurité ivoirien, face auxquels la RSS officielle semble démunie.

Auteur :

Aline Leboeuf

Aline Leboeuf est chercheur à l’Institut français des relations internationales (IFRI) depuis […]